Concours de dessin de Lardenne

du 1er au 30 avril 2021

-> Règlement du concours de dessin et formulaire d’inscription <–

Article 1 Lardenne Actif, Association des Commerçants, Artisans et Professions Libérales du quartier de Lardenne organise un concours de dessin sur le thème suivant :

LA BEAUTE DU MONDE

afin de permettre à chaque enfant d’exprimer ce que représente pour lui la beauté du monde, ce qui semble quelque chose de valorisant et positif en cette période et qui peut aussi surprendre les adultes.

Article 2 Le concours de dessin est ouvert aux enfants de 6ans à 12 ans habitant le quartier de Lardenne et ou dont les parents, grand parents ou représentant légal sont clients et ou patients d’un professionnel de Lardenne. La participation à ce concours est gratuite. Elle s’adresse aux enfants de manière individuelle. Un seul dessin par personne est autorisé.

Article 3 Les dessins doivent être réalisés au format A4.

Article 4 La participation reste individuelle et nominative.

Article 5 Un formulaire de participation (imprimable sur www.lardenne.fr ou disponible chez un professionnel participant) doit accompagner chaque dessin (de préférence imprimé au verso). Doivent obligatoirement y figurer : – le prénom, le nom et l’âge du participant, – le prénom, le nom, le numéro de téléphone, le mail et l’adresse postale d’un parent ou responsable légal. Le dessin et le formulaire de participation doivent être déposés chez les professionnels qui affichent leur participation au jeu.

Article 6 Les dessins reçus seront répartis, en fonction de l’âge des participants, dans l’une des cinq catégories suivantes : Catégorie 1 : 6 à 7 ans Catégorie 2 : 8 à 9 ans Catégorie 3 : 10 à 12 ans Pour chacune des trois catégories, 3 dessins vainqueurs seront sélectionnés pour leur qualité artistique et leur pertinence par rapport au thème, seront choisis par des membres jurys de Lardenne Actif selon les critères suivants : – Pertinence par rapport au thème note de 0 à 5 – Qualité artistique note de 0 à 5 – Originalité note de 0 à 5 Les dessins gagnants seront ceux qui auront obtenu, au sein de leur catégorie, les notes les plus élevées.

Article 7 Ce concours respectera le calendrier suivant :

1er avril 2021 : Ouverture du concours

30 avril 2021 : Clôture de la remise des dessins chez les professionnels de Lardenne participants.

8 mai 2021 : Publication des 9 dessins gagnants sur le site Internet de l’association

Article 8 Chacun des gagnants sera ensuite individuellement averti. La modalité de distribution du lot gagné sera déterminée en fonction des règles sanitaires d’actualité

Article 9 Lardenne Actif sera libre d’utiliser les dessins gagnants comme elle le jugera utile pour son action. Les participants au présent concours autorisent l’association Lardenne Actif à utiliser leur dessin pour toute manifestation promotionnelle ou informative liée au présent concours (y compris leur exposition ou publication). En participant à ce concours, les auteurs acceptent de céder tout droit sur leur dessin à Lardenne Actif. Tous les dessins du présent concours restent la propriété de Lardenne Actif, qui pourra les utiliser dans le cadre de ses activités d’information du public. Du seul fait de leur participation au concours, les participants autorisent les organisateurs à reproduire et utiliser leurs dessins avec leurs noms, prénoms et âges dans les diverses activités d’information du grand public sur les actions qui sont les siennes, sans que cette utilisation puisse conférer aux participants un droit à rémunération ou avantage quelconque.

Article 10 Les dessins ne seront pas retournés aux participants.

Article 11 Le jury est souverain. Aucune réclamation ne sera admise.

Article 12 Le simple fait de participer implique l’acceptation du présent règlement. Article 13 L’association Lardenne Actif se réserve le droit de modifier ou d’interrompre le concours à tout moment, si les circonstances l’exigent et sans justification. Elle se réserve également le droit de trancher souverainement toutes difficultés d’interprétation ou d’application du présent règlement. Article 14 En application de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978, art L.27, les participants disposent d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données les concernant. Les participants ainsi que leurs « représentants légaux », s’ils sont mineurs, peuvent exercer ce droit, ou s’opposer au traitement informatique de ces informations en écrivant à l’adresse de l’association.

Fin des travaux du Linéo3

Les travaux du Linéo3 sont terminés. 

Grace à nos négociations constantes avec les services de Tisséo Infenierie nous avons pu éviter une grande partie des désagréments subis par nos voisins et avons pu nettement accélérer la réalisation de ces travaux.

La mise en service de la ligne Linéo 3 aura lieu début janvier 2019. Elle permettra un accès plus rapide aux Arènes.

Protocole moustiques

Message de la mairie :

Pour faire face à la problématique relative à la présence de moustiques, particulièrement prégnante sur notre territoire durant l’année 2017, je vous prie de bien vouloir trouver, en cliquant ici, une fiche-conseils éditée par la Ville de Toulouse, afin de mieux connaître ce phénomène et pouvoir engager une action commune contre la prolifération de ces moustiques.

D’autre part, je vous informe avoir sollicité l’intervention de la Chef de service Animal dans la Ville pour évoquer ce sujet lors de la prochaine Commission de quartier 6.2.

Vous souhaitant une bonne réception de cette information, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes cordiales salutations.

L’histoire de Lardenne, le quartier le plus étendu de Toulouse

Le quartier de Lardenne recouvrait un vaste territoire forestier du gardiage de Toulouse, de l’actuelle embouchure du Touch aux limites de Cugnaux et de Portet-sur-Garonne.

Vue de Lardenne au début du XXe siècle. ©Archives municipales. Ville de Toulouse. Côte : 9Fi42

Avec ses demeures bourgeoises et ses toulousaines bordées d’arbres centenaires, Lardenne garde l’image d’un des quartiers résidentiels les plus prisés des Toulousains. Le plus étendu aussi de la Ville rose, principalement autour de sa large avenue éponyme.

L’artère, aujourd’hui dévolue aux bus et aux automobiles, est successivement desservie sur son tapis de terre battue puis de mâchefer (scories retirées des foyers de combustion) par les calèches de la grande bourgeoisie toulousaine puis à partir du début du XXe siècle par l’une des plus grandes lignes du réseau de tramway de la Compagnie Pons, depuis la place Esquirol. Jusque dans les années 50-60, la vie du « village » est rythmée par son kiosque à musique, ses bals, jeux et prix cyclistes et ses sorties au cinéma paroissial.

Les eaux de Lardenne

Elle l’est aussi par une intense activité agricole liée au maraîchage. Les eaux souterraines sont exploitées par le creusement de nombreux puits par l’irrigation du canal de Saint-Martory, et près duquel se trouvent de nombreux jardins.

Comme les habitants des Minimes, ceux de Lardenne vendent leurs légumes sur le marché d’Arnaud-Bernard. Une richesse géologique exceptionnelle que les Romains avaient évidemment exploitée en érigeant un aqueduc, établi à partir de la Cépière jusqu’à l’actuelle place Rouaix. L’ouvrage, démoli en 1282, a longtemps résonné du nom de la reine Pédauque, souveraine wisigothique.

En 1513, dans Tolosanum Gestis, le chroniqueur Nicolas Bertrand véhicule la légende selon laquelle son père fit construire un magnifique palais dont une salle, dite « bains de la reine », était directement approvisionnée en eau par ledit aqueduc.

De nombreux fiefs

Au-delà de ses eaux, Lardenne renvoie à « Ardenna », qui, d’origine celtique, désignerait l’épaisse forêt du gardiage (espace hors enceinte) dépendante à partir du XIIIe siècle du capitoulat de la Daurade et qui comprend les actuels quartiers de Purpan/Ancely, Le Mirail, Bellefontaine, Fontaine-Lestang, La Faourette, Casselardit et les Pradettes.

Le vaste territoire comprend de nombreux fiefs, comme celui de Laramet avec son prieuré appartenant aux Templiers. L’hôpital Saint-Jacques (aujourd’hui La Grave) possède de nombreuses dépendances comme celle de Clause (vendue par la suite au conseilleur au Parlement Fontaine-Lestang) ou encore de Lavelanet (actuelle Ecole Supérieure d’Agriculture de Purpan).

Quant au domaine de Ferrery, longtemps propriété des Bénédictins de Saint-Nicolas qui y recueillent la dîme de la vendange, une partie est consacrée à l’érection à partir de 1791 de l’église Saint-Michel (en référence au fort prieural primitif de Saint-Michel-du-Touch). Le site s’agrandit après l’achat des terrains des vignes et vergers attenants et en 1867, l’édifice actuel est béni par le cardinal Desprez, archevêque de Toulouse.

Mathieu Arnal